Return to site

De voisin à ami, il n'y a qu'un palier...ou presque

· La vie participative,Habitat participatif,Les Voisins

Depuis quelques années, les plateformes collaboratives de voisins pullulent. Besoin d’une perceuse, d’une machine à raclette, d’un partenaire de tennis ou de footing…

Ces nouveaux-nés mettent en lien les voisins entre eux pour tout type de services ou de rencontres. Mais alors, est-ce que ces nouveaux arrivants qui ont le vent en poupe pallient-elles réellement au manque de lien ?

 

Au sein de grandes villes comme Paris, il est de plus en plus difficile de rencontrer ses voisins tant le rythme du quotidien est effréné. C’est un constat qu’un grand nombre de personnes font.

 

Par ailleurs, “voisin” n’est pas toujours synonyme d’amitié… En effet, en tapant sur Google le mot “voisin”, on retrouve souvent ce mot lié aux nuisances sonores et les petits mots scotchés dans la cage d’escalier ou dans l’ascenseur à destination de ses chers voisins… (et il y a de jolies perles !)

 

Comment demander de l’aide ou un service à ses voisins dans ces conditions, si nous ne connaissons même pas son prénom ou que nous ne l’avons jamais vu ?

 

Idéal pour le partage de services… et plus si affinités ?

Les nouvelles plateformes collaboratives entre voisins sont extrêmement utiles pour des besoins ponctuels et pour un partage de services, sans avoir besoin de connaître son voisin de palier. Utile pour les timides qui n’osent pas déranger leurs voisins…

 

Nextdoor, Smiile, AlloVoisins, et toutes ces applications ont le vent en poupe. Vous cherchez un dentiste dans le quartier, un étudiant pour les cours du soir de votre enfant, de l’aide pour votre déménagement, une personne pour garder vos chats pendant votre absence… A l’échelle de votre quartier, les voisins sont prêt à rendre service gracieusement, à partager leurs bons plans ou encore à organiser un événement dans le quartier pour favoriser la cohésion du groupe des voisins.

 

Mais dès lors qu’il s’agit de relations, est-ce réellement efficace ? Est-ce que ces applications permettent de mieux connaître ses voisins pour éventuellement devenir amis ? Est-ce que être voisin, c’est être ami ? A en croire certains témoignages… la réponse est non. Et vous, qu’en pensez-vous ?

 

Voisin = ami ?

Le voisin est un animal nuisible assez proche de l’Homme” disait Pierre Desproges… Le voisin, on ne le choisit pas mais on doit faire avec, et ce, tout au long de l’année. Amour, haine, indifférence ? Peu importe votre degré de relation, vous n’avez d’autre choix que de “supporter” ce voisin ou… de déménager ailleurs.

 

Pourtant, selon une étude Kantar TNS pour Verisure, presque 9 Français sur 10 jugent leurs relations avec leurs voisins très positives et de confiance.

 

Est-ce que ces relations sont-elles positives au point de confier ses enfants à ses enfants par exemple ? Ou de lui laisser le double des clés ?

Une chose est sûre : Son voisin, on ne le choisit pas, on le subit.

 

PS : Il reste une solution pour choisir ses voisins : l’habitat participatif. Chez Ôfildesvoisins, nous mettons en relation les futurs voisins grâce à un matching unique des valeurs et des projets de vie… Les chances d’entente sont maximisées !

 

 

 

 

 

 

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK