Revenir au site

Vivre dans un habitat léger : la tiny house

· La vie participative,vivre autrement,Le Mag',Vie Minimalisme

Concept venu tout droit des Etats-Unis qui connaît un énorme boom outre-atlantique, la “Tiny House” est à cheval entre un mobil home et une caravane où on retrouve tous les basiques d’une maison ou d’un appartement classique… en format mini.

Qui dit petit habitat, dit aller à l’essentiel comme le grand thème de ce webzine. Petit tour minimaliste à la découverte de ces maisonnettes ultra-tendance !

“Tout ce qui est petit est mignon”, a-t-on l’habitude de dire… Diriez-vous la même chose des tiny houses ? En anglais, “tiny house” signifie “maison minuscule”. Ce sont des mini-maisons en bois construites sur remorques et donc mobiles, de 20m² environ; elles sont toutes petites et sont dans une démarche minimaliste et de moindre consommation d’énergie.

A ce qu’on pourrait croire, il existe néanmoins des tiny houses sublissimes, bien plus belles et confortables que certains appartements parisiens !

Pour quel usage ? Cela peut être le particulier qui est propriétaire de sa maison et souhaite construire un logement d’appoint dans son jardin pour recevoir familles et amis, pour un food truck, les campings qui souhaitent se diversifier... Pour d’autres, la tiny house est un véritable mode de vie avec une volonté de réduire leur consommation dans tous les sens du terme.

L’idée ne date pas d’hier, c’est un concept qui remonte à l’essor des communautés nomades voyageant et vivant en roulottes, en yourtes et en tentes transportées par des animaux domestiqués. Ce mode de vie offre un sentiment de liberté exceptionnel et permet de s’adapter à son environnement, certes aux antipodes de la sédentarisation des sociétés occidentales.

Aujourd’hui, quand on fait le choix de vivre dans une tiny house, c’est souvent suite à des prises de consciences écologiques, une volonté de consommer moins et de tendre vers le minimalisme.... “Less is more”.

Le succès de ces mini-maisons ont dépassé les frontières américaines pour arriver en France… au point que le premier village “Ty Village” de tiny houses vient d’être installé, en août dernier, à Saint-Brieuc, en Bretagne. Les maisons sont fabriquées avec des matériaux naturels et renouvelables ainsi qu’une ossature en bois, pour une surface d’environ 18m².

Elles sont principalement occupées par des étudiants à l’année scolaire et très prochainement, ce sont des seniors qui devraient rejoindre l’aventure.

C’est d’ailleurs une excellente solution alternative aux problèmes de logement que peuvent rencontrer les jeunes étudiants et les seniors, notamment en raison du coût économique pour un loyer peu cher et une consommation moindre par rapport aux prix du marché.

L’idée de ce village, tout comme l’habitat participatif, est de créer des espaces partagés avec des vergers, des jardins partagés et des lieux de vie communs pour vivre-ensemble.

Evidemment, vivre dans une tiny house implique un mode de plus plus minimaliste et écologique.

Néanmoins, la législation en France concernant les tiny houses est assez défavorable sur certains points, malgré les nouvelles lois de 2014 avec la loi Alur (loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové).

Bref, un nouveau mode de vie qui a un bel avenir devant lui et qui sait aller à l’essentiel…

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK