Return to site

L'Edito de Siham : Vivre autrement, une bonne résolution !

· Edito,Le Mag',La vie participative,Habitat participatif

Chez Ôfildesvoisins on aime faire les choses autrement, du coup on s'est dit qu'attendre le mois de février pour prendre des résolutions ce serait pas si mal.

Les premiers mois de l’année, notamment le mois de janvier, sont synonymes de “bonnes résolutions”, d’objectifs ou d’engagements. Peu importe le vocabulaire utilisé, l’idée est d’apporter du changement positif pour une vie meilleure pour soi et être plus en accord avec ses valeurs. Des résolutions que l’on peut mettre aussi bien mettre en place en janvier qu’en août… Pourquoi attendre pour changer les choses quand le besoin se fait sentir ?

Laissons de côté les résolutions comme nous l’avons tous connu “c’est décidé, je reprends le sport cette année” quand quelques semaines après, vous avez déjà oublié le chemin de la salle de sport…

Chez Ôfildesvoisins, nous prônons le “Vivre Autrement”. Quelles actions je peux mettre en place cette année pour vivre autrement ? Et sans que cela me demande un investissement important en termes de temps, d’énergie ou encore financier.

Car on le sait bien, pour changer ses habitudes, il vaut mieux faire des petits pas pour tenir sur le long terme plutôt qu’un pas de géant qui déstabilise et ne dure jamais très longtemps…

Vivre autrement pour améliorer son quotidien, prendre soin de l’environnement, prendre soin des autres… et faire en sorte de vivre dans un monde meilleur.

Par exemple, cela peut être vivre autrement en choisissant l’écoconstruction ou vivre dans une tiny house. Quand on regarde l’offre de logements actuelle, elle est très formatée : au choix, une maison individuelle avec un jardin ou un appartement avec ou sans balcon… Il faut cesser de construire des logements pour le Français moyen car il n’existe pas, et prendre en compte la volonté des gens de vivre autrement. Il devient en effet nécessaire de s’adapter aux évolutions de la société et des individus.

Regardons de plus près les chiffres de l’INSEE : 28% des familles sont monoparentales, 90% d’entre elles sont portées par la femme; 18% des Français ont plus de 65 ans (et c’est un chiffre en constante augmentation). Pour autant, rien n’est fait pour prendre en compte cette partie de la population.

Après le logement, que dit-on du travail qui représente une bonne partie de nos vies ? Selon de nombreuses études, dans quelques années, nous allons travailler différemment de ce qu’on connaît aujourd’hui. Les générations de nos parents ont connu le travail à l’usine, les métiers classiques comme avocat, médecin ou… astronaute. Nos enfants sont et seront des slasheurs, des freelances, des digital nomads et ils seront de plus en plus nombreux.

Côté lieu de vie aussi, avec les nouvelles lignes TGV, de plus en plus de Parisiens quittent la capitale pour vivre en Province. C’est le cas de Bordeaux où les prix du m² a explosé avec la récente ligne TGV de 2h

Cet état d’esprit est très présent au sein des nouvelles générations notamment qui ne gardent plus leur langue dans la poche. Il suffit de voir le manifeste pour un réveil écologique signé par 32 000 étudiants pour appeler leurs futurs employeurs à justifier de leurs actions afin de limiter leur impact ou favoriser la lutte contre la crise écologique.

A titre personnel, j’ai également pris de bonnes résolutions comme celle de passer de mon canapé de salon à celui d’un coworking puisque j’ai la chance de pouvoir travailler de chez moi. Cela me permet de changer d’environnement et de voir plus de monde.

J’ai également décidé de ne me rendre sur Paris qu’une fois par mois (surtout que je déteste la foule parisienne en temps de grève). Nous avons tellement d’outils technologiques à notre disposition aujourd’hui, pourquoi ne pas les utiliser à bon escient ?

Vivre autrement, c’est aussi consommer autrement. Au lieu d’acheter une tenue neuve pour le ski qu’on utilise une fois par an, si vos voisins vous prêtaient une tenue ? Dans le même lignée, et c’est une anecdote assez drôle de voir ces changements de paradigme grâce aux nouvelles technologies : La fille de 13 ans d’une de mes amies, loin de fréquenter les vide-greniers le week-end, achète et vend des vêtements sur la marketplace de vêtements d’occasion Vinted alors qu’elle n’aurait jamais pensé acheter dans une friperie avant. Quel bonheur d’entendre cela sortir de sa bouche “Et puis, c’est bien parce que ça permet aux vêtements d’avoir une nouvelle vie”.

On peut le dire : l’avenir est chez les jeunes....

Et vous, quelles sont les bonnes résolutions que vous allez prendre ?

Comme on est sympa, voici une liste non exhaustive avec quelques idées :

  • Je travaille autrement
  • Je prends le vélo pour aller au travail à la place de la voiture
  • Je négocie avec mon patron pour travailler dans un espace de coworking
  • J’envisage l’éco construction avec mes voisins
  • Je propose des activités à mes voisins pour les connaître un peu plus
  • J’achète mes vêtements d’occasion
  • Je monte une AMAP avec mes voisins
  • J’achète au vrac
  • Je ne fais plus de covoiturage
All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK