Return to site

L'Edito de Siham : Dessinons ensemble votre projet

· La vie participative,Edito,Habitat participatif

Il y a quelques mois, je suis tombée sur une vidéo d’Oussama Ammar (pour ceux qui ne le connaissent pas, c’est un célèbre entrepreneur très inspirant et co-fondateur de “The Family”). Il parlait dans cette vidéo de culture d’entreprise et de valeurs. “Les valeurs, ce n’est pas ce qui est écrit sur les murs. C’est trois choses : qui tu embauches, comment ils sont payés et comment ils sont promus. [...] La culture d’une entreprise ne se construit pas, elle se subit par les personnes que tu embauches… Ce sont les dix premières personnes que tu embauches”.

En l’écoutant, je n’ai pu m’empêcher de faire le parallèle avec Ôfildesvoisins. Ce qui constitue une entreprise et un projet comme celui de l’habitat participatif, ce sont les valeurs. Et donc les personnes qui constituent le groupe. Ce n’est pas le choix des matériaux ou de la couleur du portail, mais bel et bien le socle commun des valeurs qui fait la réussite ou non du projet.

C’est sur cette base qu’Ôfildesvoisins a été créé : Notre algorithme permet de matcher les futurs voisins dans une optique de s’entendre, et ce, pour que le groupe puisse vivre ensemble le plus longtemps possible et en harmonie. Le matching se base principalement sur les valeurs de chaque membre du groupe.

Il n’y a pas de bonne ou mauvaise valeur, c’est juste que certaines ne sont pas compatibles entre elles. Comme par exemple, l’éducation des enfants. Certains peuvent être jugés trop laxistes et d’autres trop strictes. Et cela peut générer des conflits… alors autant les éviter pour que le groupe puisse vivre agréablement tout au long du projet.

Vivre en habitat participatif n’est pas un simple projet, c’est le projet de toute une vie.

Faisons le parallèle avec une rencontre amoureuse ! Au début vous cherchez l’amour mais vous n’êtes pas sûr de vous marier au premier rendez-vous. Cela passe par apprendre à se connaître et valider le fait de partager les mêmes valeurs pour avancer ensemble vers un mariage et/ou fonder une famille. En tout cas, construire un projet commun.

Pour une vision long terme, pour une relation de couple, pour la meilleure entente possible et donc un partage de valeurs.

J’aime passer du temps dans certains groupes Facebook (je suis assez fan de cuisine, je suis végétarienne et très impliquée sur les sujets de zéro déchet et minimalisme). Sur ces groupes, les femmes sont majoritaires, et on se rend compte qu’au mieux leur compagnon est désintéressé du sujet, au pire complètement réticent. Il existe un déséquilibre dans les valeurs du couple et ces femmes racontent à quel point elles se sentent mal dans cette situation…

En somme, le partage des valeurs est une condition sinequanone dans une entreprise, dans un couple et également en habitat participatif pour vivre dans le bonheur.

Rencontrer des gens qui veulent réaliser ce type de projet n’est pas évident. Ce n’est pas le genre de personnes qu’on rencontre au bout de la rue.

Ôfildesvoisins permet justement de simplifier cette recherche, plutôt que de poster une annonce dans un journal, sur un forum ou sur Facebook.

J’ai moi-même testé la recherche sur Facebook… Un véritable calvaire ! J’y ai posté une annonce en indiquant une localité précise. J’ai reçu des centaines et des centaines de messages. Ingérable. Des messages de personnes me disant être intéressées par ma proposition… à Bordeaux, en Alsace ou dans une autre ville du département… ou encore des réponses comme “je suis intéressée mais je n’ai pas d’argent”, “J’ai un travail à cet endroit, je ne peux le quitter”, “Ma compagne m’a quitté, ce projet m'intéresse”...

En somme, CHRONO-PHAGE ! Beaucoup de temps perdu pour pas grand chose… C’est souvent le cas des personnes qui nous contactent : ils n’ont pas le temps de répondre à des centaines de messages toute la journée, surtout quand ils sont loin d’être pertinents.

Dessinons notre projet, c’est finalement se poser les bonnes questions : “quelles sont mes propres valeurs” et ensuite de travailler sur la charte de valeurs commune. Ensuite, il sera sûrement nécessaire de se former soi-même à la prise de décisions, à la CNV* (Communication non-violente), et de monter en compétences sur le sujet de l’habitat participatif pour être autonome et prendre des décisions en pleine conscience.

Encore une fois, investir dans l’habitat participatif, c’est vivre l’habitat participatif. Si les philosophies de vie sont différentes, tout risque de tomber à l’eau...

Ce chiffre revient souvent mais il est réellement représentatif de l’habitat participatif : 8 projets sur 10 n’aboutissent pas… La cause principale ? Le PFH* : le putain de facteur humain (définition Wiktionnaire : “Réponse utilisée pour indiquer qu’une situation est dans un état donné, souvent négatif, du fait des personnes qui y prennent part.”)

A cause des humains, à cause des personnes du groupe. parce que nous ne faisons pas les bons choix humains. La relation entre les humains est ce qu’il y a de plus difficile sur cette terre.

Rendez-vous sur Ôfildesvoisins si vous cherchez vos âmes soeurs… en guise de voisins !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK