Return to site

Grand Angle : Amis, la famille bis

· La vie participative,Habitat participatif,Smart City,Les Voisins

“On choisit ses amis, pas sa famille”, ce célèbre proverbe a fait couler beaucoup d’encre… Depuis la nuit des temps, nombreux écrivains et philosophes n’ont manqué d’apporter de nouvelles inspirations à ce sujet.

Chaque personne possède sa vision des choses et son opinion à ce sujet. Reste que vous resterez toujours lié à votre famille par liens de sang et parfois même… au niveau juridique (par exemple, il existe en France un devoir de secours et d’assistance des descendants à l’égard des ascendants).

Mais alors, si on ne choisit pas sa famille, comment choisissez-vous les amis qui vous entourent ?

L’avantage avec les amis, c’est de pouvoir les choisir… Et donc de bien s’entendre avec eux ! Les contraires s’attirent, paraît-il… En amitié, vous avez plus de chances qu’une amitié fonctionne quand vous partagez a minima certaines valeurs, celles qui rapprochent de la personne que vous êtes vraiment.

Etre amis ne signifie pourtant pas tout partager, bien au contraire. C’est partager ce qu’on veut, mettre les limites que l’on souhaite et profiter des précieux moments ensemble. L’amitié, c’est aussi le sens du partage et rendre des services dans les deux sens pour que l’un ou l’autre se sente soutenu, compris et aimé.

Le jour où les valeurs deviennent diamétralement opposées, on perd ses amis…

Les vrais amis sont des trésors

Les amis, ce sont des gens dont on a croisé un jour le chemin par le plus grand des hasards et qui sont restés dans nos vies. Ils nous rendent heureux, ils nous font du bien, ils sont là pour nous, et nous sommes là pour eux, nous partageons et créons des souvenirs heureux.

Ces relations d’amitié sont de grands trésors, elles apportent de la joie, du bonheur, du bien-être même une meilleure santé physique et émotionnelle.

C’est l’épaule sur laquelle vous pouvez vous appuyer quand vous rencontrez des difficultés dans votre vie, qui vous apporte de la lumière quand tout est sombre et vous tend la main quand vous êtes au fond du gouffre…

La vraie amitié, c’est également celle des instants heureux, des moments marquants, des voyages et des petits bonheurs simples de la vie.

Véritable amitié ne signifie pourtant pas pour la vie, tout comme un mariage… Certaines de ces amitiés font un long bout de chemin à nos côtés, quand d’autres sortent aussi rapidement qu’elles n’y sont entrées.

Plus que des amis… ?

“Qui se ressemble s’assemble”... Cela pourrait être vrai si on se fie à une étude menée par des universités américaines en 2014. En effet, nos amis seraient aussi génétiquement proches que des cousins au quatrième degré.

Les chercheurs ont effectué leurs tests sur un groupe de 1932 individus qui contenait 1367 paires d’amis sans lien de parenté en comparaison avec des paires de personnes étrangères l’une à l’autre.

Les individus appartenant au même cercle partageraient environ 1% de gènes similaires. Un chiffre qui peut paraître anodin pour le commun des mortels mais qui est significatif pour les généticiens; et qui représente largement plus que les personnes qui n’ont aucun lien d’amitié.

En somme, nous choisissons inconsciemment comme amis des gens qui ressemblent à notre famille génétiquement parlant.

Chez les seniors, les amis sont plus importants que la famille

Souvent délaissés par leur famille, les seniors trouvent du réconfort et du bien-être auprès des amis.

A en croire l’étude pilotée par William Chopik, professeur de psychologie à l’université Michigan State aux Etats-Unis (auprès de 280 000 personnes dans plus de 100 pays), les amis nous procurent davantage de bonheur et nous maintiennent en meilleure santé que les membres de notre famille. Les amitiés solides dépassent les liens du sang et sont bien plus puissantes que le pouvoir de la famille.

Une personne sur laquelle on peut compter, une amitié solide et forte en somme, permet de diminuer les risques des maladies chroniques et tend vers plus de bonheur.

En vieillissant, nous passons d’ailleurs plus souvent de meilleurs moments entre amis qu’en famille. En étant lié par le sang, les membres de la famille ont souvent ce rapport d’obligation vis à vis des personnes âgées, car ce sont souvent eux qui s’occupent de leurs soins quotidiens.

Ces relations avec la famille sont vitales mais elles n’apportent pas autant de joie qu’une amitié à long terme qui reste désintéressée et sans jugement.

D’ailleurs, dans de nombreux cas, la famille est dans des contrées lointaines et ne prend que rarement des nouvelles...

C’est aussi à cet âge-là qu’on est plus susceptible d’être en souffrance psychologique du fait de l’isolement et que la vie sociale prend une place prépondérante dans la bien-être des seniors.

Votre voisin, ami ou parfait inconnu ?

*52,5% des Français ne connaissent pas le prénom de leur voisin de palier… C’est donc plus de la moitié de la population française. Le manque de relations avec ses voisins est cruel, on le ressent encore plus dans les grandes villes comme Paris. La plupart du temps, vous pouvez vivre 10 ans à côté de votre voisin sans jamais le connaître… Flippant d’une certaine manière !

Une Parisienne a notamment testé l’une de ces nouvelles applications, Nextdoor et a participé à une rencontre entre voisins des quartiers. “On sent immédiatement qu’on ne va pas forcément se revoir, que les gens sont sur la défensive… C’est sympa le temps d’une soirée mais ensuite chacun rentre chez soi et retourne à son train-train quotidien sans prendre des nouvelles de ces rencontres toutes fraîches.

Ces plateformes collaboratives sont intéressantes et utiles pour un service ou un échange de biens. Ce n’est pas sur ces sites que vous demanderez à ce qu’on garde vos enfants pour une course de dernière minute.

C’est en ça que l’habitat participatif répond : retrouver une communauté soudée. Bien plus que des voisins, ce sont des amis choisis et voulus, non pas comme la famille.

L’habitat participatif : une nouvelle forme de relation

Vivre en habitat participatif, c’est un mélange d’amitié, de famille et de voisinage… tout en restant chacun chez soi.

C’est un projet choisi avec des personnes partageant les mêmes valeurs, les mêmes envies et prêtes à créer une cohésion sociale et un cercle vertueux de solidarité et proximité.

Dans ces nouvelles formes d’habitation, tout le monde se connaît (même le prénom ! *rires*) et chacun rend des services mutuels chaque jour que ce soit pour la garde d’enfants, du dépannage, des courses, ou même une sortie à vélo ou prendre une promenade à pieds pour prendre l’air.

Ce vivre ensemble et chacun chez soi permet donc de créer une nouvelle forme de relation pour sortir de la solitude, en quête de liens sociaux sans pour autant être une solution à une maison de retraite pour les personnes âgées ou à une garderie pour les parents solos.

Pour découvrir les projets d’habitats participatif en France : http://ofildesvoisins.house/cartographie/

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK